Christian Lundgaard en pole à Toronto

Christian Lundgaard en pole à Toronto

TORONTO | Le Danois de 21 ans Christian Lundgaard a réussi à braver les conditions changeantes tout au long de la séance de qualifications du Honda Indy Toronto, et partira en première position pour la deuxième fois de sa carrière en INDYCAR. Scott McLaughlin partira à ses côtés sur la première ligne lors de la course de 85 tours, dimanche après-midi.

Dame Nature est venue jouer les trouble-fêtes dans cette séance de qualifications dans les rues de Toronto.

À sa deuxième présence à Toronto, le pilote de la voiture #45 chez Rahal Letterman Racing Christian Lundgaard a placé sa voiture en première position au terme d’une séance de qualifications en trois temps.

La séance a débuté sur une piste sèche, avant l’arrivée à la fin du premier groupe du premier segment.

C’est sur une piste partiellement asséchée que le Danois a obtenu le meilleur temps du dernier segment. C’est avec un temps de 1:04.1567 qu’il a placé sa monoplace Honda en pole, un temps moins de trois secondes plus lentes que lors du premier segment sous piste sèche (1:01.220).

C’est la deuxième fois que la recrue de l’année en 2022 en INDYCAR se retrouve en pole position, après l’avoir obtenu sur le circuit routier d’Indianapolis.

« Je pensais que nous allions être à la limite de participer au dernier segment. Mais je pense que notre stratégie tout au long des qualifications, nous l’avons bien géré. »Christian Lundgaard

Pas de pénalité pour Scott McLaughlin

Pour une deuxième fois cette saison, le Néo-Zélandais Scott McLaughlin s’élancera aux côtés de Lundgaard sur la première ligne. Toujours sans pole cette saison, le pilote chez Team Penske était parti deuxième lors de la course dans les rues de Détroit.

Lors du dernier segment, il a perdu le contrôle de sa monoplace à la sortie du 8e virage. Sur cette séquence, il a semblé nuire au tour de Felix Rosenqvist qui arrivait à la ligne d’arrivée alternative.

Quelques instants plus tard lorsqu’il a repris la piste, il a semblé ralentir Marcus Ericsson dans l’enchaînement des virages 9 et 10.

« Je comprends les règles, mais je suis content que nous commencions en deuxième place. Je pense que beaucoup de gens sont allés plus vite après ça de toute façon. »Scott McLaughlin

C’est quand même surprenant, car l’INDYCAR est souvent assez sévère sur ce type de pénalité.

L’explication sur la décision a été communiquée par le journaliste du IndyStar, Nathan Brown.

Décevante qualification pour le meneur au championnat

Pour une première fois cette saison, le pilote qui domine tout simplement le championnat des pilotes par 110 points n’a pas réussi à passer le premier segment.

C’est en 15e position que le pilote de Chip Ganassi Racing partira pendant la course, aux côtés de Callum Ilott.

Il a terminé le premier segment avec le 8e temps, moins de deux dixièmes de seconde derrière le pilote qui a terminé le segment en sixième place, Scott McLaughlin.

Ce sera une grosse opportunité pour les prétendants au championnat de s’approcher d’Alex Palou quelque peu. Pato O’Ward (3e), Marcus Ericsson (4e), Scott Dixon (7e) et Josef Newgarden (11e) auront une chance de rétrécir l’écart avec le meneur au championnat, demain.

Il est important de noter que l’an dernier, Alex Palou s’était qualifié en 22e position, mais il avait terminé la course en 6e place.

Surprise chez Andretti Autosport

Après avoir dominé les deux premières séances de la fin de semaine, les quatre pilotes Andretti Autosport n’ont pu trouver une solution pour les conditions changeantes en qualifications.

Kyle Kirkwood (8e), Romain Grosjean (9e), Colton Herta (14e) et Devlin DeFrancesco (22e) n’ont pas été capables de se qualifier dans le dernier segment pour la pole.

Colton Herta a attendu de longues minutes dans sa monoplace après avoir été éliminé du premier segment, en attente de la décision de l’INDYCAR sur une possible pénalité aux pilotes qui avançaient à la prochaine ronde.

Grille de départ

1er Christian Lundgaard | 2e Scott McLaughlin

3e Pato O’Ward | 4e Marcus Ericsson

5e Felix Rosenqvist | 6e Will Power

7e Scott Dixon | 8e Kyle Kirkwood

9e Romain Grosjean | 10e Marcus Armstrong

11e Josef Newgarden | 12e Rinus VeeKay

13e Helio Castroneves | 14e Colton Herta

15e Alex Palou | 16e Callum Ilott

17e David Malukas | 18e Agustin Canapino

19e Jack Harvey | 20e Tom Blomqvist

21e Ryan Hunter-Reay | 22e Devlin DeFrancesco

23e Sting Ray Robb | 24e Santino Ferrucci

25e Benjamin Pedersen | 26e Alexander Rossi

27e Graham Rahal

Cédrik est le fils de Marc Blondin.

Related Articles