Christopher Merisier-Ortiz passe à l’Armada

Christopher Merisier-Ortiz passe à l’Armada

L’Armada de Blainville-Boisbriand a mis la main sur le défenseur de 19 ans Christopher Merisier-Ortiz, du Drakkar de Baie-Comeau. Pour faire l’acquisition de ce défenseur de premier plan, le directeur général Pierre Cloutier a transigé l’attaquant de 17 ans Andrew Belchamber ainsi que trois choix au repêchage.

Il est maintenant clair que l’Armada peut être classée dans la catégorie des formations qui tenteront de s’améliorer en vue de la deuxième moitié de saison et des séries éliminatoires.

Malgré le contexte actuel que l’on connaît, la formation de la Rive-Nord a un noyau de joueurs qui arrive à maturité, en plus d’un début de saison étincelant avec huit victoires en autant de sorties.

C’est pour ces raisons que le défenseur Christopher Merisier-Ortiz a été transigé à l’Armada samedi dernier. L’arrière de 19 ans natif de la région cadrait parfaitement dans les besoins de Blainville-Boisbriand.

En retour, l’attaquant de 17 ans Andrew Belchamber, le choix de premier tour en 2021 de l’Armada, le choix de deuxième tour de l’Armada en 2023 ainsi que le choix de deuxième tour des Cataractes en 2023 prennent le chemin inverse vers la Côte-Nord.

« Je pense que c’était le meilleur défenseur disponible à ce moment-ci. On le connaît très bien et c’est un joueur local. Nous avons fait nos devoirs sur lui avant de faire la transaction. Il est emballé et excité de se joindre à l’Armada. »Pierre Cloutier

L’entraîneur-chef Bruce Richardson est très content de l’appui de son directeur général avec l’ajout de ce défenseur de premier plan.

« Oui je suis content. Il était sur notre cible et on regardait voir si ça pouvait devenir une possibilité. C’est une place que l’on voulait s’améliorer pour vraiment solidifier notre top 6 à la défensive. Si tu veux gagner en séries, ça prend de la profondeur et avec l’arrivée de Merisier-Ortiz, on ajoute un défenseur de premier plan et chaque défenseur sera dans la bonne chaise. »Bruce Richardson

Pour le nouveau venu, il est bien content de rentrer à la maison après trois saisons et demie à Baie-Comeau.

« Ma première réaction que j’ai eue lorsque j’ai appris la nouvelle était que je revenais à la maison et j’étais vraiment content. C’est sûr que ça fait un choc quand tu apprends que tu es échangé, mais j’étais content de partir à Boisbriand. »Christopher Merisier-Ortiz

Pour l’arrière de 19 ans qui totalise 16 buts et 89 aides en 207 rencontres de saison régulière, il a été surpris d’apprendre que sa nouvelle destination était Blainville-Boisbriand.

« Non je ne m’y attendais pas. Selon ce que mon agent m’avait dit, l’Armada n’était pas l’équipe la plus intéressée. »

Départ de Belchamber

Andrew Belchamber a été l’une des plus belles surprises au camp d’entraînement cette année, mais il était le joueur actif désiré par le Drakkar de Baie-Comeau dans la transaction amenant Merisier-Ortiz.

Pour l’ancien #55 de Blainville-Boisbriand, le fait de s’éloigner de la maison lui faisait peur sur le coup, mais il est bien content de l’opportunité qu’il aura à Baie-Comeau.

« Au début c’était un choc, car je m’éloigne de ma famille. Mais c’est une chance que j’ai de pouvoir aller performer là-bas avec une équipe en reconstruction. » Andrew Belchamber

Pour Pierre Cloutier, il était déchiré de devoir prendre la décision de transiger le jeune attaquant.

« C’est l’une des parties les plus difficiles de notre travail d’annoncer à jeune que tu vois dans tes plans à long terme que tu es obligé de prendre cette décision-là. Avec le travail de nos recruteurs, il est impossible de pouvoir garder tout le monde. Andrew c’est une bonne personne qui cadrait très bien dans les valeurs de l’Armada et il était fier de porter les couleurs de l’équipe. »Pierre Cloutier

Malgré son départ, sa progression sera intéressante à suivre dans les prochaines années avec le Drakkar de Baie-Comeau.

L’Armada de retour à l’action

Cette fin de semaine, les hommes de Bruce Richardson disputeront deux rencontres sur la patinoire du Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

Vendredi, il s’agira d’une première rencontre depuis le 26 novembre dernier pour l’Armada, alors qu’elle accueillera l’Océanic dans l’environnement protégé de Rimouski.

Le lendemain, les Remparts et l’Armada croiseront le fer en après-midi, pour ce qui sera un deuxième duel entre les deux formations cette saison.

Cédrik est le fils de Marc Blondin.

Related Articles