Dixon et O’Ward triomphent au Texas

Dixon et O’Ward triomphent au Texas

L’expérience et le futur de la série IndyCar sont à l’honneur suite au programme double au Texas Motor Speedway. Scott Dixon a signé sa 51e victoire en carrière samedi, alors que le jeune mexicain de 21 ans Pato O’Ward a triomphé pour la première fois.

Les pilotes de la série IndyCar se retrouvaient pour une troisième fin de semaine consécutive, cette fois sur le circuit ovale du Texas Motor Speedway.

Lors des deux premières épreuves de la saison, les jeunes Alex Palou (24 ans) et Colton Herta (21 ans) avaient ouvert la saison avec une victoire chacun, à Barber et à St. Pete respectivement.

Dixon domine la première course

Toujours sans victoire après deux courses, le Néo-Zélandais Scott Dixon a complètement dominé la première course de la fin de semaine.

Le pilote de la monoplace #9 de Chip Ganassi Racing a pris le contrôle de l’épreuve tôt dans celle-ci, menant 206 des 212 tours.

Scott Dixon remporte le Genesys 300 au Texas Motor Speedway. Crédit photo : Joe Skibinski/IndyCar

Avec sa 51e victoire en carrière, Dixon est maintenant à une victoire d’égaler Mario Andretti au deuxième rang de l’histoire de l’IndyCar.

C’est un autre pilote de la Nouvelle-Zélande qui a terminé au deuxième rang, alors que la recrue Scott McLaughlin a conclu la course à moins d’une demi-seconde (0.2646 sec) derrière Dixon.

Pato O’Ward (3e), Alex Palou (4e) et Graham Rahal (5e) ont complété le top 5.

Enfin une première victoire pour O’Ward

Le Mexicain Pato O’Ward a finalement signé son premier triomphe en IndyCar, alors qu’il a triomphé lors du XPEL 375, dimanche soir.

À son 26e départ en carrière, O’Ward a croisé le fil d’arrivée en premier pour la toute première fois de sa jeune carrière dans l’IndyCar. Il était tout de même passé proche auparavant, alors qu’il avait terminé sur le podium à cinq reprises avant la course de dimanche.

Patricio O’Ward célèbre sa première victoire en carrière dimanche au Texas Motor Speedway. Crédit photo : Joe Skibinski

Le dépassement pour la victoire a été fait au 225e tour de la course, alors qu’il a dépassé Josef Newgarden au bout de la ligne droite arrière. Newgarden a terminé la course à 1.2443 secondes du pilote de Arrow McLaren SP.

Le pilote américain Graham Rahal a récolté un autre solide résultat dimanche, croisant le fil d’arrivée au troisième rang, à 5.6449 secondes du meneur.

La course a rapidement été interrompue par un accident spectaculaire lors de l’agitation du drapeau vert. Ce sont sept monoplaces qui ont été impliquées dans l’accrochage, dont celle de Conor Daly qui s’est retrouvée à l’envers suite au contact.

Accident spectaculaire au début de la course. Crédit photo : Joe Skibinski/IndyCar

Scott Dixon (4e), Colton Herta (5e), Simon Pagenaud (6e), Alex Palou (7e), Scott McLaughlin (8e), Rinus VeeKay (9e) et Ryan Hunter-Reay (10e) ont complété le top 10.

Prochaine course

Direction Indianapolis pour la série IndyCar alors que deux épreuves seront présentées sur le mythique Indianapolis Motor Speedway.

Le GMR Grand Prix, une course de 85 tours sur le circuit routier, se tiendra le samedi 15 mai prochain.

Finalement, la 105e édition des 500 Milles d’Indianapolis sera courue le 30 mai prochain.

Cédrik est le fils de Marc Blondin.

Related Articles