Gain du Rocket sur Lehigh Valley

Gain du Rocket sur Lehigh Valley

Un texte de Simon Servant

Charles Hudon a récolté un but et une mention d’aide, guidant le Rocket de Laval vers une victoire de 4-0 aux dépens des Phantoms de Lehigh Valley, vendredi soir, à la Place Bell.

Hudon, qui a appris plus tôt dans la journée qu’il avait été sélectionné pour participer au match des étoiles de la Ligue américaine, a continué sa bonne séquence en obtenant un septième but en huit matchs depuis qu’il est retourné avec le Rocket (18-14-4).

Le trio composé de Hudon, Jake Evans et Riley Barber a fait des étincelles en attaque alors que les trois joueurs ont totalisé cinq points. Barber disputait une première partie après avoir fait un passage dans la LNH avec le Canadien de Montréal.

« Ce trio a été bon, mais je regarde surtout l’engagement des joueurs. Je ne peux pas leur demander autre chose que leur implication dans ce qu’on veut accomplir,  a affirmé l’entraîneur-chef du Rocket, Joël Bouchard. Il faut que tes meilleurs joueurs soient les meilleurs et que tes joueurs de soutien donnent tout ce qu’ils ont. C’est ce qu’on voit actuellement. »

Evans, Evan McEneny et Xavier Ouellet ont aussi enfilé l’aiguille pour les hommes de Bouchard, qui ont signé une troisième victoire de suite. Cayden Primeau a été parfait devant 20 lancers pour enregistrer un deuxième jeu blanc cette saison.

« C’était un bon match et nous ne leur avons pas donné beaucoup d’occasions, a analysé Primeau. Ils ont quelques attaquants talentueux et nous n’avons pas commis de revirement pour qu’ils puissent en profiter. Nous jouons bien en ce moment et nous devons continuer sur cette voie. »

Jean-François Bérubé a alloué quatre buts en 34 tirs devant la cage des Phantoms (12-17-5). Le club-école des Flyers de Philadelphie a encaissé un cinquième revers consécutif et il occupe le dernier rang de la section Atlantique.

Le Rocket renouera avec l’action samedi soir, lorsque le Crunch de Syracuse sera en visite à la Place Bell. Ce duel opposera deux équipes qui se battent pour une place en séries dans la section Nord.

La formation lavalloise a commencé la rencontre avec beaucoup d’assurance et elle s’est rapidement donné les meilleures occasions de marquer. Elle n’a d’ailleurs eu besoin que de 4:25 pour ouvrir le pointage.

Gustav Olofsson s’est amené sur l’aile droite et à une main, il a remis la rondelle dans l’enclave. Le défenseur des Phantoms Andy Welinski n’a pas été en mesure de la dégager et Evans n’a eu aucune difficulté à faire bouger les cordages.

Primeau n’a pas été très occupé au premier vingt et il a dû attendre près de neuf minutes avant de recevoir un premier tir. Le jeune gardien de 20 ans s’est toutefois signalé lors d’une infériorité numérique, alors qu’il a sorti la jambière à deux reprises pour préserver l’avance des siens.

Le Rocket a récompensé Primeau quelques minutes plus tard, en avantage numérique. Après que Michael McCarron et Joe Cox eurent raté de belles occasions, Hudon a accepté une passe de Ouellet avant de déjouer Bérubé d’un puissant tir sur réception.

« C’est certain que de ne pas les avoir laissé créer l’égalité pendant leur avantage numérique, ç’a été un moment important, a exprimé Bouchard. Le but ultime au hockey c’est de gagner, mais c’est aussi de faire craquer l’autre équipe. Nous ne leur avons pas donné cette chance mentale de revenir. »

L’équipe locale a gardé la même intensité en deuxième période, décochant 12 tirs au but. Le septième a permis au Rocket d’accentuer son avance à 3-0. Barber a effectué une belle feinte à la pointe et il a bien déguisé ses intentions avant de rejoindre McEneny, oublié seul à l’embouchure du filet.

« C’était un beau jeu de la part d’Evan de se diriger vers le filet. J’ai été capable de le repérer, a observé Barber, qui est d’habitude reconnu pour ses talents de marqueur. J’ai joué un peu moins de matchs cette saison, mais mes bonnes habitudes et ma constance dernièrement me permettent d’obtenir ces mentions d’aide. »

Ouellet a tourné le fer dans la plaie dès la 11e seconde du dernier tiers, alors que son tir des poignets s’est faufilé derrière Bérubé.

Par ailleurs, l’attaquant Garrett Mitchell, nouvellement acquis par le Rocket, disputait un premier match avec l’équipe et Bouchard a été très satisfait de son travail, soulignant le fait qu’il ait rapidement compris le système même s’il venait d’arriver à Laval.

editor

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *