L’Armada de retour au jeu

L’Armada de retour au jeu

L’Armada de Blainville-Boisbriand pourra finalement reprendre l’action après plus d’un mois d’inactivité, alors que la formation de la Rive-Nord de Montréal fait partie des sept formations qui seront dans la bulle de la LHJMQ, à Québec.

Après la première fin de semaine de la saison régulière, une éclosion de COVID-19 et le passage de la région métropolitaine de Montréal au rouge ont mis un frein aux activités de l’Armada.

Avec sept formations en zone rouge, la Ligue de hockey junior majeur du Québec cherchait par tous les moyens de pouvoir permettre à ses équipes de recommencer à disputer des rencontres.

La LHJMQ a annoncé dimanche matin qu’elle allait de l’avant avec son projet d’environnement protégé, un projet de bulle qui sera tenu à Québec entre le 17 novembre et le 27 novembre.

Les Olympiques de Gatineau, les Voltigeurs de Drummondville, les Tigres de Victoriaville, les Cataractes de Shawinigan, les Saguenéens de Chicoutimi et les Remparts de Québec se joindront à l’Armada dans la bulle de Québec.

En l’espace de 11 jours, chaque formation devrait disputer six rencontres sur la patinoire du Centre Vidéotron.

Une bonne nouvelle pour Blainville-Boisbriand

Au moment de disputer la première rencontre dans la bulle, les hommes de Bruce Richardson n’auront pas disputé de rencontres depuis 43 jours, soit depuis le 4 octobre dernier.

L’entraîneur-chef était très excité suite à l’annonce de la LHJMQ, alors que le dernier mois a été rocambolesque pour l’organisation et les joueurs.

« C’est une très bonne nouvelle, surtout avec tout ce qui est arrivé autour de notre équipe. On est bien content avec cette annonce ce matin. » – Bruce Richardson

Pour les joueurs, ce sera un gros test suite à la période d’inactivité, mais la plupart des formations présentes dans la bulle seront dans la même situation.

« C’est sûr et certain que c’est une situation différente des autres années, mais ça sera une expérience de vie pour les joueurs d’aller dans une bulle comme ça. Nous avons eu une réunion sur Zoom pour l’annoncer aux joueurs et s’assurer que les directives de la ligue soient bien respectées avant de rentrer dans la bulle. Selon moi, les joueurs ne s’attendaient pas à ce que le projet de bulle soit approuvé, alors je vais pouvoir voir l’excitation demain au retour sur la glace. »Bruce Richardson

Les rencontres dans la bulle devraient être très relevées, alors que de bonnes formations vont s’y retrouver.

« Nous n’avons rien à envier aux autres formations, nous allons être prêts et les gars vont être excités de jouer. Si nous voulons faire un bon bout de chemin, il va falloir être capable de compétitionner contre les bonnes équipes, alors ça va nous donner un bon aperçu. »Bruce Richardson

Malgré que certains détails restent à confirmer, Blainville-Boisbriand devrait arriver lundi le 16 novembre dans la bulle à Québec.

Cédrik est le fils de Marc Blondin.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *