L’Armada égalise la série avec une convaincante victoire

L’Armada égalise la série avec une convaincante victoire

SHAWINIGAN | L’Armada de Blainville-Boisbriand a joué une rencontre presque parfaite face aux Olympiques de Gatineau, l’emportant par le pointage de 6 à 1 pour niveler la série à 1-1. Cinq joueurs de la formation de Bruce Richardson ont terminé la soirée avec plus d’un point.

La série de premier tour entre l’Armada et les Olympiques se poursuivait en ce jeudi soir à Shawinigan.

La formation de la Rive-Nord de Montréal a connu un départ canon lors du premier vingt, inscrivant trois buts au tableau pour se permettre de prendre le large et égaliser cette série face à la formation de l’Outaouais.

Un bon profitable de la bande en zone des Olympiques a permis à l’Armada de s’inscrire au tableau en premier. L’attaquant de 19 ans Blake Richardson (1er) a récupéré le disque derrière Noah Warren avant de loger le disque par-dessus l’épaule droite de Rémi Poirier.

Six minutes plus tard, les hommes de Bruce Richardson ont ensuite profité de leur première chance en avantage numérique pour doubler leur avance. Un tir de la pointe de Miguël Tourigny (2e) a au préalable raté la cible, mais le bond généreux de derrière le filet est venu toucher le défenseur de Gatineau à la droite de Poirier, avant de se retrouver dans le fond du filet.

Avant de retourner au vestiaire, Mathias Laferrière (2e) a poussé une rondelle libre derrière le gardien pour permettre à Blainville-Boisbriand de mener par trois filets.

Dans un deuxième vingt beaucoup plus serré, l’équipe locale a tout de même dirigé 13 tirs sur le gardien des Olympiques. Simon Pinard (1er) a été patient à la gauche du cerbère gatinois avant de loger le disque dans le haut du filet.

Dans un troisième vingt beaucoup plus tranquille, le capitaine Luke Henman a été le seul à toucher la cible pour Blainville-Boisbriand. Il a trompé la vigilance du gardien Emerik Despatie à deux occasions, lui qui était venu en relève à Rémi Poirier pour le dernier tiers.

Andrew Coxhead, avec moins de cinq minutes à faire au cadran, a brisé le jeu blanc du jeune cerbère Charles-Édward Gravel. Le gardien de l’Armada a tout de même stoppé 16 rondelles pour mériter sa première victoire en carrière dans les séries éliminatoires.

Échos de vestiaire

Match #3

Le troisième duel de cette série de premier tour aura lieu samedi après-midi à 16h, toujours en direct du Centre Gervais Auto de Shawinigan.

Une des deux formations pourra se donner une sérieuse option sur cette courte série en l’emportant de ce troisième match.

Cédrik est le fils de Marc Blondin.

Related Articles