Le jour J à Indianapolis

Le jour J à Indianapolis

INDIANAPOLIS | C’est enfin le grand jour en ce dimanche, jour où on connaitra la personne qui aura la chance de remporter la 107e édition des 500 Miles d’Indianapolis. Qui aura cette chance? Est-ce qu’on aura un nouveau gagnant ou un multiple champion de la course? On aura cette réponse aux alentours de 16h00 cet après-midi.

Après huit jours en piste avec les différentes séances d’essais et de qualifications, il est enfin temps de donner le drapeau vert pour cette mythique course sur le Indianapolis Motor Speeedway.

Après autant de temps de piste, il est facile d’identifier les voitures les plus rapides. Cependant, être rapide et exécuter tout parfaitement pendant la course sont deux choses totalement distinctes.

L’exemple le plus récent date de l’an dernier, alors que Scott Dixon avait été dominant avant d’écoper d’une pénalité pour vitesse excessive aux puits lors de la dernière séquence d’arrêts aux puits.

L’histoire sur toutes les lèvres pour cette 107e édition, c’est à savoir si Helio Castroneves sera capable de triompher pour une cinquième fois et devenir l’unique quintuple vainqueur des 500 Miles.

Le pilote brésilien est l’un des neuf pilotes qui tenteront d’ajouter un titre de cette mythique course.

Outre Castroneves (2001, 2002, 2009 et 2021), Marcus Ericsson (2022), Takuma Sato (2017 et 2020), Simon Pagenaud (2019), Will Power (2018), Alexander Rossi (2016), Ryan Hunter-Reay (2014), Tony Kanaan (2013) et Scott Dixon (2008) sont les vainqueurs en piste pour la course de 200 tours.

Katherine Legge sera la seule femme à participer à la course cette année, elle qui partira en 29e position. Elle a été victime d’un violent accident lundi lors de la pratique avec le pilote britannique Stefan Wilson.

Hospitalisé depuis l’accident et même opéré suite à une fracture de la 12e vertèbre thoracique, Wilson avait finalement eu son congé et était finalement à la piste ce matin pour la course, lui qui a laissé sa place à Graham Rahal au volant de la voiture #24.

Prédiction

Il est difficile de ne pas y aller avec Alex Palou, pilote qui partira premier au drapeau vert qui sera donné vers 12h45. Cependant, depuis 2010, Simon Pagenaud est le seul pilote à l’emporter de la pole lorsqu’il a remporté la course en 2019.

L’an dernier, le pilote espagnol avait mené 47 tours avant d’être pris à retourner dans les puits suite à une neutralisation au moment où il rentrait dans les puits. Il avait tout de même terminé la course en 9e position.

Il sait quoi faire et ne pas faire pour se donner les meilleurs chances de croiser la ligne d’arrivée en premier, surtout après sa deuxième place en 2021, tout juste derrière Helio Castroneves.

Mon deuxième choix serait le pilote Arrow McLaren Felix Rosenqvist.

Grille de départ

Première ligne : Alex Palou (1) | Rinus VeeKay (2) | Felix Rosenqvist (3)

Deuxième ligne : Santino Ferrucci (4) | Pato O’Ward (5) | Scott Dixon (6)

Troisième ligne : Alexander Rossi (7) | Takuma Sato (8) | Tony Kanaan (9)

Quatrième ligne : Marcus Ericsson (10) | Benjamin Pedersen (11) | Will Power (12)

Cinquième ligne : Ed Carpenter (13) | Scott McLaughlin (14) | Kyle Kirkwood (15)

Sixième ligne : Conor Daly (16) | Josef Newgarden (17) | Ryan Hunter-Reay (18)

Septième ligne : Romain Grosjean (19) | Helio Castroneves (20) | Colton Herta (21)

Huitième ligne : Simon Pagenaud (22) | David Malukas (23) | Marco Andretti (24)

Neuvième ligne : Devlin DeFrancesco (25) | Agustin Canapino (26) | Callum Ilott (27)

Dixième ligne : RC Enerson (28) | Katherine Legge (29) | Christian Lundgaard (30)

Onzième ligne : Sting Ray Robb (31) | Jack Harvey (32) | Graham Rahal (33)

Cédrik est le fils de Marc Blondin.

Related Articles