Les 10 prédictions de Poulin

Les 10 prédictions de Poulin

La ville de Montréal a reçu la visite de Greta Thunberg la semaine dernière. 500 000 personnes sont descendus dans les rues de Montréal. Allons-nous voir 1,5 M de personnes pour une parade sur Sainte-Catherine ?

Voici les prédictions de Laurent Poulin.

10- Brett Kulak sera la meilleure aubaine de toute la ligne nationale. Le canadien à la main heureuse avec les joueurs soumis au ballotage par les flames de Calgary. En projetant la saison dernière sur 82 rencontres, Kulak devient un défenseur gaucher de 30 points le tout avec un confortable plus 20. L’aubaine de l’année à 1.8 millions.

9- Victor Mete deviendra un incontournable avec la défensive du canadien. Le natif de Woodbridge est à son meilleur lorsqu’il est jumelé avec Shea Weber. Le diminutif Victor amène de la vitesse et une bonne première passe. Il finira même par compter un but, c’est moi qui vous le dit.

8- Alexis Lafrenière sera le mot clé le plus googlé après Noël. Mise-o-jeu et Jean-Charles Lajoie prédisent que le canadien jouera au golf plus tôt que tard. Le st-eustachois brisera les records à Rimouski cette saison. Tant qu’à ne pas être de la grande danse aussi bien rêver de gagner à la loterie.

7- Jeff Petry s’établira comme le meilleur défenseur du canadien. Le contrat de l’américain se termine dans 2 ans, sa production et son efficacité ne cesse de progresser depuis son arrivée avec Montréal en 2014-2015. Je prédis qu’il sera avant Noël le meilleur défenseur du canadien et il fera exploser la banque lors de son prochain contrat. Il dépassera les 50 points cette saison.

6- Paul Byron ne finira pas la saison à Montréal Le laboratoire Byron peut tout faire sur la glace, dans la même on l’a vu évoluer autant sur un premier que sur un quatrième trio. Il excelle dans les missions défensives et lors des unités spéciales. Son salaire est plus que raisonnable et jamais nous l’avons entendu se plaindre. Sa valeur sera trop haute pour ne pas le bouger à la date limite des transactions et l’émergence de Nick Suzuki aura eu raison de son séjour avec le canadien.

5- Jesperi Kotkaniemi sera pris de la guigne de la 2e année Prendre du poids vient souvent avec une nouvelle garde-robe à refaire et une période d’adaptation. Dany Dubé le répète souvent, la LNH est une histoire de prise de décision et de centième de seconde. KK s’ajustera à sa nouvelle masse en deuxième moitié de saison, un séjour à Laval n’est pas exclus dans son cas.

4- Keith Kinkaid disputera 25 rencontres et fera mieux qu’Anti Niemi ( peut-il faire pire ? ) J’ai confiance au nouveau cerbère du canadien. De toute façon, ce sera difficile de faire mieux qu’Antti Niemi l’an passé. Price se fragilise de saisons en saison donc l’autre KK devrait même avoir certaines séquences comme no 1 le menant à disputer 25 rencontres. Je lui prédis entre 14 et 15 victoires.

3- Nick Suzuki et Ryan Poehling domineront après la St-Valentin. Les deux jeunes joueurs commenceront l’année à Montréal ( Poehling est à Laval pour conditionnement ). En début de saison, les deux joueurs seront prudents avec le disque et ne voudront pas se faire prendre les culottes aux genoux. Après le réveillon du 31 et une soirée avec leurs copines respectives le 14 février. Les deux joueurs deviendront des incontournables sur le top six et satisferont le partisan du canadien qui devra se contenter d’espérer à défaut d’être de la grande danse des séries. 49 points pour Suzuki et 43 pour Ryan Poehling dans la LNH.

2- Le Canadien ne fera pas les séries La conférence de l’est est beaucoup trop puissante avec l’émergence des panthères de la Floride dirigée par Joël Queneville ou les flyers de philadelphie avec le trio Vigneault/Therrien/Yao derrière le banc. L’année sera excitante, mais il manquera un petit quelque chose pour rentrer en séries. Je prévois une saison de 91 points pour le canadien de Montréal et une 10e position dans la conférence de l’est.

1- Mais Marc Bergevin conservera son emploi Marc Bergevin 2.0 est un homme transformé, il reconnaît les erreurs de son passé et surtout ne les refera plus. L’expérience des années sombres lui a fait le plus grand bien, une saison en dents de scies ne lui fera pas perdre son emploi. L’espoir de gagner la loterie et les jours glorieux qui sont à nos portes avec la banque de jeunes convaincra Geoff Molson qu’il demeure l’homme de la situation.

administrator
Diplômé du programme de journalisme au Collège La Cité d’Ottawa, Vincent a été reporter au hockey des Sénateurs d'Ottawa au 94,5 Unique FM, la radio francophone d’Ottawa où il décrivait également les matchs de hockey de des Olympique de Gatineau (LHJMQ). Il a également travaillé comme journaliste à la radio de Radio-Canada Alberta. Il est le fondateur du site web ledistrictsports.ca

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *