Michael Mastrodomenico : Le Maestro de la défensive

Michael Mastrodomenico : Le Maestro de la défensive

Un texte de Jean-Sébastien Lecomte

Montréal | Considéré comme l’un des meilleurs défenseurs offensifs au Québec lorsqu’il était au niveau Peewee, c’est maintenant au niveau Midget AAA que Michael Mastrodomenico fait tourner les têtes. Dès son plus jeune âge, on le voyait déjà comme une future vedette du hockey québécois. Au fil du temps, cette prédiction tend à se confirmer et il ne cesse de faire taire ses détracteurs. Produit des Lions du Lac-St-Louis, il change ses couleurs l’année de son repêchage junior. Le Rousseau-Royal met donc la main sur une perle rare qui fait certainement partie de l’équation de leur succès cette saison.

C’est à son année Peewee AAA qu’il commence réellement à faire écarquiller les yeux. Fort d’une saison de 27 points (12B;15A) en 25 joutes, il constitue l’un des 20 meilleurs espoirs Peewee de la saison 2016-2017 en compagnie de plusieurs de ses coéquipiers des Lions du Lac-St-Louis-Sud (Justin Katz, Markus Vidicek, Michael LaStarza et Jake Rozzi). Une équipe de rêve qui lui permettra de soulever la Coupe Dodge, de remporter le tournoi national Peewee de Saint-Hyacinthe et de représenter les couleurs des Canadiens de Montréal au tournoi international Peewee de Québec.

C’est donc dans un élan de confiance qu’il s’amène dans les rangs Bantam pour les deux saisons suivantes (2017-2018 et 2018-2019), encore dans l’organisation des Lions du Lac-StLouis Sud. Il entame sa première année dans le Bantam Relève alors que plusieurs de ses compatriotes font directement le saut avec l’équipe Bantam AAA. Cela semble donc motiver ‘’Mastro’’ qui termine la saison avec 29 points en 30 matchs (10B;19A) et qui va aussi remplacer quelques matchs avec l’équipe AAA. Lors de cette année, il est finaliste de la Coupe Dodge et rencontre son futur coéquipier avec le Rousseau; le gardien Olivier Ciarlo. Pour sa deuxième année, il fait le saut dans le Bantam AAA et récolte cette fois-ci 25 points en 30 matchs (7B;18A). Il va aussi remplacer 9 matchs avec l’équipe Midget Espoir où il inscrit un but.

Du haut de ses 6 pieds et pesant 180 lbs à l’âge de seulement 15 ans, il n’est pas surprenant de le voir dans les bonnes grâces de plusieurs recruteurs. Le défenseur gaucher qui a un style similaire à Drew Doughty est très convoité. En plus d’être un espoir de premier plan pour le repêchage de cette année, plusieurs s’avancent même pour dire qu’il sera réclamé à l’encan 2022 de la LNH.

C’est au sein d’une nouvelle formation que Mastrodomenico a dû faire sa place en début d’année. À part une phase d’adaptation nécessaire, on ne savait donc pas trop à quoi s’attendre de lui. Il avait définitivement fort à faire pour prouver sa juste valeur à l’organisation et aux nombreux observateurs.

Le principal intéressé est catégorique quant aux principaux facteurs de ses succès cette saison :

« Je suis de plus en plus confortable. Je pense que ma vitesse est un très gros facteur, je peux patiner à ce niveau et ça m’aide à être partout où je dois être sur la glace. Je peux aussi bien voir la glace dans l’ensemble, j’ai une bonne vision du jeu. Les gars focussent toujours sur ce qu’on peut faire en tant qu’équipe : faire des bonnes passes, faire des bons breakouts dans la zone et jouer un bon match tout le monde ensemble ».

Ce qui fait de lui un joueur spécial est sa capacité à dicter le rythme du jeu. L’homme de Joey Bucci peut autant calmer le jeu pour faire paraître tout autour de lui plus lent qu’il peut être explosif. Il est le genre de joueur qui réalise des jeux qui sont difficiles à anticiper et qui adore organiser les poussées offensives de son équipe à partir de la zone neutre.

Il est un joueur excessivement intéressant dans un repêchage où les défenseurs seront mis de l’avant et devraient sortir vite. Les journalistes sont tous unanimes quant à ce qui le caractérise :

« À mon humble opinion, ce qui distingue Mastrodomenico des autres joueurs de son année de repêchage est le fait que ce dernier est un défenseur qui fait une belle transition entre l’offensive et la défensive. Évidemment, son coup de patin joue pour beaucoup, lui qui vole sur la glace à certaines reprises. Lorsqu’il est en pleine confiance, Mastrodomenico est un défenseur qui peut être un « game changer » pour le Rousseau-Royal ».

« De ce que je peux voir, Mastrodomenico est un joueur qui s’acclimate très bien à son nouvel environnement, il est un joueur très apprécié de ses pairs et je crois que comme le groupe est uni, cela a aidé son adaptation au sein de la ligue et de l’équipe ».

Pour les recruteurs, il constitue un défenseur complet qui est en mesure de bien comprendre son rôle :

« Il est un des meilleurs patineurs de la cuvée et possède une grande confiance en ses moyens. Mastrodomenico a des instincts offensifs naturels qui sont caractérisés par un excellent tir du poignet et des passes d’une qualité impressionnante. Il pourrait toutefois doser ses pulsions vers l’attaque et simplifier certains de ses jeux ».

editor

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *